Bilan du Laos à vélo



Un mois au Laos, exactement 31 jours sur les 30 autorisés… ben oui on s'est laissé aller… ce qui nous a coûté 10$ chacun pour un jour de trop… Mais là c'est de notre faute! Enfin, bienvenue au Laos.
Notre bilan sur le Laos est mitigé. Nous avons trouvé une nette différence entre le nord et le sud. Heureusement qu'il était là celui là, le sud, pour rattraper nos mauvaises impressions sur le nord. Mais tout d'abord parlons de ses frontières.



On a pas aimé

Frontière du Laos - Attention aux voleurs


Les seuls voleurs organisés au Laos, nous les avons trouvés aux frontières.
Au nord, de Chiang Kong à Huay Xai,
On nous fera payer un dollar de plus par personne parce que nous y passions le dimanche.
Puis (le Laos) oblige à payer un car pour traverser le pont qui engendre le Mékong avec un bon supplément pour les vélos. Seuls les engins motorisés sont autorisés à le traverser… On se demande encore pourquoi.

Au Sud, à la frontière du Laos et du Cambodge, le type ne lèvera même pas les yeux pour nous réclamer 2$ par personne juste… pour mettre son tampon de sortie du territoire.
Pour l'entrée au Cambodge, nous en reparlerons mais nous ne nous sommes pas fait avoir…

L'accueil des Laotiens du nord, dont le sourire forcé fonctionnait seulement à la sortie du billet de 20 000 kips. Franchement, comme d'autres Français, on avait envie de partir. Ce ne sont pas les habitants qui nous ont donné l'envie de rester à Luang Prabang ou à Vang Vieng, pas plus qu'à Vientiane.

Les grosse côtes entre Luang Prabang et Vang Vieng. Nous avons choisi la nouvelle route parce que moins de dénivelés positifs et moins de kilomètres mais bon sang qu'elle était dure. Fatigue, peut être, mais ça nous a paru presque plus dur que la côte de 100km à 6% qu'on s'est grimpée au Pérou.

Les horaires matinaux.
Comme en Thaïlande, voir plus, le Laotien aime se mettre au boulot au lever du jour (6 heures du mat), sympa pour la grasse mat jusqu'à 7h30…
On ajoutera les coqs, qui sont ici complètement déréglés. Ils chantent dès 1h30 du mat… Je vais finir par aimer la chasse moi…

Les bonnes choses pour finir.


Les montagnes du nord. Même si elles nous ont fait un peu souffrir, elles sont découpées à souhait comme on n'en avait encore jamais vues ailleurs. Avec la brume du matin, ça leur donne un air encore plus mystique. De belles images encore pour nos photos mais bien plus encore pour nos souvenirs .

L'accueil des Laotiens du sud : dès notre arrivée à Pakse, sur le plateau des Bolovens, on a senti la différence avec le nord. Ca s'est confirmé avec le reste du parcours jusqu'aux 4000 îles, les Laotiens sourient naturellement et sont plus accueillantS qu'au nord.

La cuisine Laotienne. Un régal de mille parfums… là, on ne peut rien de plus pour vous, il faut nous croire. Ça brûle quand même car comme tout bon asiatique, le Laotien pimente avec joie tous Ses plats.

Les chutes d'eau.
Que ce soit près de Luang Prabang, autour des Bolovens ou encore celles du Mékong aux 4000 îles, ces chutes d'eau nous ont émerveillés au milieu de ces paysages encore sauvages par endroit.

Prendre la piste de Pakse aux 4000 îles, rive droite du Mékong comme de prendre celle de Don Som. Là aussi nous avons pu croiser des Laotiens souriant et "pas encore" pour l'unique billet du touriste. Un vrai bonheur pour nous.

Prendre du temps de repos et fêter le jour de l'an au chaud pendant que d'autres subissent les furies de la météo…

Bilan final


Le Laos nous a dans son ensemble bien plu et nous ne regrettons nullement de l'avoir traversé. Pour preuve on y est restés un jour de "trop"…
Désolé pour Gala, mais on ne s'est pas intéressés à la musique laotienne.



A Savoir

Il est bon de faire son visa pour le Cambodge à Vientiane. On dépose les papiers le matin et on le récupère à 16h. Tranquille et sans supplément, même à la frontière.

La carte de notre parcours 




2 commentaires :

  • Anonyme | 5.2.15

    Hello les amis,

    Je savais que mon commentaire sur la musique laotienne vous interpellerait quelque peu!!! Si je fais le même sur la musique khmère, je vais me prendre un râteau, je le sens bien!!

    Bref, j'ai quand même lu avec attention votre bilan du Laos avant de m'attaquer au Cambodge. C'est bizarre, une telle différence d'accueil entre le Nord et le Sud. Il n'y a jamais qu'environ 1000 kms entre les deux frontières. (remarquez, un étranger pourrait sans doute trouver de semblables différences entre Lille et Nice!)?

    Je vous ai retrouvé sur Google maps et un peu suivi la route 6 puis la 64 (si je ne m'abuse). Ahhh les vélos, les mobylettes et les scooters ou équivalent.. ça change des 4x4 nord-américains! Avec , en plus une certaine surprise quant au fait que beaucoup de visages ne sont pas floutés.

    Ceci fait, un petit tour sur le site de l'ambassade française (qui ne donne pas vraiment envie d'une visite dans le pays compte tenu du nombre d'avertissements concernant la santé, les transports, la sécurité..et pas grand-chose d'autre) et au gré de mes clics, le bonheur de trouver un site d'apprentissage du khmer!

    Si, si.. et je peux vous dire que les consonnes (rien qu'elles) m'ont valu un joli moment de rigolade en solitaire. 31 consonnes, qui pour une oreille occidentale (en tout cas la mienne) offrent toutes.. le son ô en fin de prononciation; cela me paraît commencer par un H aspiré, se poursuivre par k, tch, w, pr, pn, m, n et autres associations et se terminer par ôôô filé dans une expiration. Donc, on avale de l'air au début, on le rejette à la fin, et entre les deux 31 versions différentes. Je n'ose pas attaquer les voyelles!

    Bises,
    Gala

  • Zwoofff | 5.2.15

    Coucou,
    oui pour nous aussi, la langue est difficile. A part 2 à 3 trucs d'usage... c'est trop compliqué surtout pour si peu de temps. Comme tu le remarques, oui la comparaison entre le nord et le sud... peut aussi se fait ressentir en France.
    Le Cambodge à l'heure où j'écris ces lignes, on n'est pas loin de le terminer. Décalage horaire oblige même sur le blog... ah, ah!
    Bizzz

Publier un commentaire

si vous choisissez "Anonyme" ne le restez pas en signant de votre prénom votre commentaire. Ce sera plus convivial. Merci. ;-)
ATTENTION : Il se peut que votre commentaire n'apparaisse pas de suite.
C'est normal. Nous devrons le valider dès que nous aurons internet... Cool!!!