KiKeKoiKoman


Vous nous posez ou vous vous posez tous les mêmes questions et c'est bien naturel.
Pour certains on fuit la "vraie vie"! Tiens y en a t'il une fausse?
Alors à ceux qui n'auraient pas encore les réponses, (enfin les nôtres), voici un petit condensé de ce que vous nous entendriez dire.

Qui êtes vous?

Anne-Marie et Patrick. L'une est plus jeune que l'autre né en janvier 1958. Voilà une réponse courtoise pour la gente féminine. Tous les deux, aimons le sport, l'aventure et les choses un peu folles.

Pourquoi vous partez?

Anne-Marie : 

Depuis mon adolescence, j'ai toujours rêvé de découvrir le monde, d'aller à la rencontre d'autres communautés, adulte, l'opportunité ne s'est pas présentée mais le besoin était toujours au fond de moi.
Aujourd'hui, c est une réalité et je franchis le pas : je pars à l'aventure!!!!
"Rester, c est exister, voyager c est vivre" Et bien moi, je veux vivre, vivre autrement pendant un an. Ce sera une transition idéale pour changer de vie, une manière de tourner la page suite aux épreuves difficiles vécues ces dernières années.
Ce sera aussi l'occasion d'en apprendre davantage sur moi même (malgré mon âge avancé!) : Suis-je capable de m'adapter à cette nouvelle vie de nomade, de faire face aux difficultés climatiques, aux difficultés physiques du parcours, d'endurer le manque de confort au quotidien (même si nous n avons pas lésiné sur la qualité de notre matos), de vivre 24h sur 24 avec mon partenaire et supporter ses blagues à 2 balles, de surmonter mes craintes de toutes sortes face aux animaux sauvages, aux insectes, aux personnes malfamées qui pourraient entraver ma route?
Pour conclure, comme disait Saint Augustin "Le monde est un livre et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page" Et bien moi, ce livre, je vais le dévorer, le croquer à pleines dents, le regarder en long en large en travers pendant toute cette année, en bref, je vais profiter de la VIE!!!!!

Patrick : 

Depuis toujours, partir à l'aventure est en moi. Peut être que cette profonde envie m'a toujours empêché de trop me conformé à la vie que la société veut nous imposer.
Comme disait Montaigne : "Je réponds ordinairement à ceux qui me demandent la raison de mes voyages, que je sais bien ce que je fuis, mais non pas ce que je cherche" que je complèterais avec une phrase de St-Exupéry "Seule compte la démarche car c’est elle qui dure et non le but qui n’est que l’illusion du voyageur..."
Enfin faut pas se mentir, c'est tout de même fuir le "metro, boulot, dodo".
Il y a aussi partir pour voir de beaux paysages, rencontrer des gens et découvrir leur culture (enfin, manière de vivre,  pas celle du riz) et vivre sans trop de contraintes avec ma chérie rien que pour moi tout seul.
Je la sais forte et résistante malgré son petit gabarit. Je sais qu'avec elle, je peux partir au bout du monde.

Z'êtes pas trop vieux pour ça?

C'est quoi être trop vieux pour partir. On est bien plus jeune que bien des jeunes qui sont déjà vieux, alors... (vous suivez là?). L'âge n'est qu'un état d'esprit, sauf quand on se lève, on est un poil plus long à démarrer mais une fois lancé.... Bref, à force de nous reculer l'âge de la retraite, on s'est dit qu'il était temps de profiter d'une bonne tranche de vie, tant qu'on peut, rien que pour nous tout seuls. Mais non, on ne vous oublie pas, mais il est largement temps de faire ce qu'on n'a pas eu le temps de faire jusqu'ici. Le potager, les confitures et le tricot on réserve ça pour plus tard... mais vraiment pluuuus tard. Même pas certains que ça nous prenne un jour d'ailleurs...( si si le potager et la confiture seront mes priorités au retour!! dixit mamoon)

Sont bizarres vos vélos

Après avoir voyagé en roller, à patinette, en trike, le vélo couché 2 roues c'est le must. On roule au moins aussi vite si ce n'est plus qu'en vélo "droit". Pas de risque d'avoir mal aux fesses, au dos, à la nuque pour regarder les paysages et pas de courbatures pour repartir le lendemain. Elle n' est pas belle la vie? Bon faut qu'en même qu'on appuie sur les pédales.(surtout dans les montées !! dixit mamoon!)

  • Est-ce que vous vous entraînez beaucoup ?


Non! Bien que l'on soit "encore" assez sportifs tous les deux, partir faire un tour du monde ne demande pas de grosses capacités physiques. Partir autour du monde n'est pas une compétition. C'est voyager en prenant son temps. Avec l'expérience, nous savons que le corps s'habitue à l'effort physique. Le principal pour ce genre de voyage c'est le mental et comme personne ne nous force à y aller...

Vous n'avez pas peur ?

Peur non. Celui qui a peur est celui qui ne voyage pas.Le monde n'est pas si méchant que ce qu'en disent les médias.

Inquiets? 

Oui cela peut arriver. On n'aime pas les chiens qui nous courent après (surtout Mamoon), les automobilistes et les camions qui nous frôlent, les trains ou les vols en avion où il faut toujours négocier pour transporter et/ou emballer nos vélos, la tourista.(surtout Mamoon)..

Vous dormez comment?

En fermant les yeux!
Plus "sérieusement, on bivouaquera le plus souvent possible. mais il n'est pas interdit de prendre une petite chambre quand l'envie s'en fera sentir ou quand le prix de celle ci ne plombera pas notre budget. Bivouaquer c'est se réveiller le matin en ayant ce sentiment d'être seul au monde en appréciant avec le petit dej les bruits de la nature et le lever du soleil.
Dans les villes suffisamment grandes on devrait coucher gratuit en utilisant Warmshowers.

Vous allez apprendre les langues de tous les pays...?

Anne-Marie est l'experte en anglais, moi en langage des mains, ce qui devrait déjà combler un maximum de pays. Pour l'Amérique du sud avec l'espagnol on se débrouille tous les 2, je voulais apprendre le quechua pour l'Altiplano, j'avais demandé un stage chez D4... mais ça n'a pas marché.

Vous pédalerez tous les jours?

On a prévu de pédaler 5 à 6 heures maxi par jour ce qui nous laissera le temps de visiter ce qu'il y aura à voir. En terme de km ce devra être pédaler tous les jours pendant 9 mois... Sur 333 jours de Tour du monde, ça nous donne 2 mois de repos qu'on repartira au grès de nos envies.

Ça coûte cher un tour du monde?


Comme dit plus haut, on voyage à vélo et on bivouaque la plupart du temps. C'est l'avion qui coûte le plus cher. Pour le reste un paquet de riz et 2 à 3 criquets, ou poule écrasées nous suffiront... ah, non pas les poules.. excuse mon Pioux ( ah!! je ne te pardonne pas!! les poules c 'est sacrées!!).
On a compté en gros 25 a 30€ pour nous 2 par jour. Large dans beaucoup de pays, il n'y a que l'Amérique du nord qui fera exploser les prévisions. Pour le matériel, comme il nous a servi ou nous resservira, il est difficile de dire qu'il nous coûte tant pour CE tour du monde. Enfin on n'est pas là pour se gâcher la vie avec un plan comptable.
Bref, faire un tour du monde à 2 ne coûte pas plus cher que d'acheter une berline milieu de gamme... c'est un choix.
 Perso les voitures ..; ce n'est qu'un tas de ferraille avec un moteur et mon ego n'a pas besoin d'une belle voiture pour se sentir en forme...

Et les choses matérielles?

Le travail :


  • Congé sans solde? Non, il n'y a aucun texte de loi qui réglemente ce genre de congé. Trop dangereux si on souhaite retrouver son travail. 
  • Congé sabbatique? oui, c'est que que nous avons choisi. 

  • Combien de temps? le minimum autorisé est de 6 mois et le maxi est de 11 mois. On prend le max, parce qu'on en veut mais faudra pas oublier de revenir.
Pour la réglementation du congé sabbatique, vous avez une version assez claire sur le site
du ministère du Travail . Les textes de loi avec leurs références se trouvent sur LégiFrance.

La maison : 


  • La vendre?  On a bien pensé à la vendre, mais on n'a pas envie d'être à la rue en rentrant. 11 mois auront suffi. 
  • La louer? d'après la loi, on n'a pas le droit à plus de 3 mois d'affilés. Raté...
  • L'offrir en squat? Ben n'on est pas fan des tags sur les murs...
  • Bref... On la garde et on a du monde qui passera régulièrement la soigner tous les jours...

Les véhicules : 

  • On les revend. Ce n'est pas très bon de les laisser un an sans tourner et ça perd de sa valeur; Enfin ma vielle clio de 1996... Elle ne vaut rien mais elle roule... alors je la donne.

Et le reste : 

  • EDF, Eau : on ne peut que les garder pour ceux qui viennent s'occuper de la maison.
  • Tel. : Pas possible de suspendre les lignes donc résiliation de la box maison et prise d'un forfait 2€ chez Free histoire de garder nos numéros et pouvoir recevoir le code de la banque en cas d'achat par internet...

2 commentaires :

  • Anonyme | 12.10.14

    Je suis tombé par hasard sur votre blog.... et je ne cesse pas de lire vos aventures.. et tu as raison "ETRE TROP VIEUX", ça ne veut rien dire. Certes le temps passe mais quand on la force et le courage de vivre ces rêves, les mots s'effacent et perdent leur sens. Bonne continuation.

    Philippe

  • Fred | 21.3.15

    Hello,
    voilà me second commentaire depuis hier, mais je suis si emballé par ce que je trouve sur votre blog, nous nous ressemblons beaucoup :) . Ma femme et moi-même partons prochainement à l’aventure. Je n'ai que 33 ans et mon épouse 25, mais aucun doute, nous avons bien le même âge !!

Publier un commentaire

si vous choisissez "Anonyme" ne le restez pas en signant de votre prénom votre commentaire. Ce sera plus convivial. Merci. ;-)
ATTENTION : Il se peut que votre commentaire n'apparaisse pas de suite.
C'est normal. Nous devrons le valider dès que nous aurons internet... Cool!!!