Las Végas - Kingman

Las Végas nord - Las Vegas Sud 18km
Las Végas Sud - Boulder 44 km
Boulder - Kingman 125 km en voiture


Si l’aventure avait très mal commencé à Mérignac on peut dire qu’ici tout va de mieux en mieux.

Après avoir passé 2 nuits chez David, notre premier hôte, nous rejoignons la banlieue sud de Las Vegas.

Dans l’ensemble la traversée de Végas est assez simple même si nous devons emprunter de grandes routes, il y a toujours une piste pour les vélos sur notre chemin. Ce qu’il y a de plus terrible finalement dans cette mégapole et autour, c’est le vent. On s’est pris quelques bourrasques qui nous ont bien secoués.


Dans le jardin de Lauriann
Arrivés chez Lauriann à midi nous permettra de passer du temps à ne rien faire, à se prélasser dans un hamac sous les arbres au milieu des oiseaux et à comparer nos vélos. Faut dire qu’on a besoin de récupérer de cet éprouvant voyage où pendant plus de 48h nous avons très peu dormi.

Promis on garde les nôtres.

Elle a un vélo couché ancienne génération et les essais furent assez drôles.

Un colibri

N’ayant pas de chambre à nous offrir et un emplacement trop petit pour planter notre tente dans le jardin, nous passerons notre 3e nuit américaine à la belle étoile sous le patio. Amusant. C’est le paradis des oiseaux. On y verra même nos premiers colibris.

Direction Boulder City

44 km fait dans la matinée pourtant à une allure lamentable.
Tant mieux car nous sommes partis à 8h de Las Végas avec 21° pour avoir 34° à 13h.
Ce qui reste le plus dur n’est pas la température mais ce vent qui assèche pas mal.

Boulder City est une petite ville pleine d’antiquaires et les bikers se font de plus en plus présents.

Nous y serons hébergés chez Linda et Bob.
Quand on voyage c’est pour faire des rencontres bien entendu mais là, ce soir là, pour nous ce fut une rencontre très forte. et sans nul doute, nous y avons trouvé des amis.

Avec Linda et Bob

Linda, petit bout de femme à la retraite très dynamique, nous accueille chez elle et dès le début on sent que le courant passe super bien. Pourquoi? c’est difficile à dire mais vraiment, c’est un peu comme un déclic. La soirée fut riche en papotage et leur expliquant notre prochaine destination, ils se proposèrent carrément de nous emmener à Kingman.

Je sais, je sais vous allez nous traiter de fainéants.

La bande d'arrêt d'urgence?

J’avais lu sur un blog, que ce parcours avait été réalisé par un cycliste. Il disait avoir pu rouler sur la bande d’arrêt d’urgence de cette route semblable à une autoroute.
Bien nous en a pris finalement. Ces 125 km, il nous aurait fallu les faire en 2 jours, en plein désert avec un vent pouvant vous mettre par terre et camper dans la nature.

Finalement nous allons passer une excellente journée avec nos amis.

Sur une piste indienne

Les vélos chargés sur un vieux van des années 70, nous voilà partis vers le sud.

Un arrêt visite sur le pont qui passe au dessus du barrage du lack Mead, nous confortera de faire ce trajet en voiture. Des rafales de vent qui même à pieds nous déstabilisent. La vue est magnifique et ce pont a une hauteur impressionnante.

Le lac Mead

Plus loin nous ferons un petit détour en sortant de la route 93 pour aller déjeuner à Chloride.
A vélo, nous n’aurions jamais découvert cet endroit pittoresque. Un village de chercheurs d’or, resté avec ses vielles baraques, la prison et la Banque.
Comme Anne-Marie a cherché des crosses à un cowboy, elle s’est vite retrouvée derrière les barreaux. Il a fallu débourser cher pour la sortir de là. Je ne pouvais la laisser là au début de notre aventure.
Nous irons même nous promener au fin fond de cette piste qui traverse une réserve indienne.
















Il fut dur de nous quitter et nous espérons bien que Linda et Bob viendront nous rendre visite à Bordeaux. Ce fut une très belle rencontre.

Kingman


Arrivés avec un jour d’avance, notre nouvelle hôte Lianne nous accueille tout de même avec gentillesse. Nous aurons droit à une soirée concert dans une église. Le chanteur raconta une petite histoire d’amour chantée avec des airs des sixties connus de tous.
IMG 0829 from Zwoofff on Vimeo.


Ce vendredi fut vraiment une superbe journée… On en veut encore plein d’autre. Vive le voyage.

9 commentaires :

  • Laurent | 27.4.14

    Bravo, vous y êtes ! Le voyage est synonyme de rencontres: vous attaquez fort ! Superbes photos vues ce dimanche matin alors que dehors, ici, c'est le vent et la pluie...Vite la suite !
    Laurent

  • Didier33380 | 27.4.14

    Super récit et superbe voyage. Bon, pour le trajet en voiture il n'y a pas de honte à avoir.
    C'est toujours le voyage et des expériences. Je constate que le king est revenu plus vite que Jésus; tant mieux, je suppose qu'il chante mieux...

  • Laurent | 27.4.14

    Vous n'avez pas intérêt à trainer trop longtemps dans le coin: les températures vont encore monter !

  • Zwoofff | 27.4.14

    @Laurent
    ici la météo change très vite. hier pluie le matin et neige sur les sommets. la température était descendue à 18°.
    Ce matin on va faire la nique aux bikers, on attaque la route 66. Il fait 6° ce matin et et il est prévu 17 cet après m'... Si on a le vent dans le dos ce sera presque parfait...

  • Zwoofff | 27.4.14

    @ Didier
    oui c'est exact les rencontres, c'est pour ça qu'on voyage. et elle sont riches...

  • Olivier Coulon | 27.4.14

    Merci pour les récits, c'est super agréable de vivre votre voyage à distance.
    Bonne route à vous 2!

    Olivier.

  • Anonyme | 28.4.14

    Je vous suis géographiquement parlant : ah, qu'elle sont pratiques les cartes de Mr Google! Et je parie sur votre itinéraire jusqu'au Grand Canyon. 149 miles et 13 heures de route. A vous de me corriger !
    Gala

  • Zwoofff | 28.4.14

    @Olivier

    Merci ;-))

  • Zwoofff | 28.4.14

    @ Gala
    heuuuu... dans tes rêves... dans les nôtres aussi cela dit. mais règle plutôt google en mode vélo ce sera plus parlant... ;-))

Enregistrer un commentaire

si vous choisissez "Anonyme" ne le restez pas en signant de votre prénom votre commentaire. Ce sera plus convivial. Merci. ;-)
ATTENTION : Il se peut que votre commentaire n'apparaisse pas de suite.
C'est normal. Nous devrons le valider dès que nous aurons internet... Cool!!!